L’innovation thérapeutique : un nouveau mécanisme à haute probabilité de bénéfice

L’innovation thérapeutique est un domaine en pleine croissance. Toutefois, ce secteur demande de nombreux efforts. Les essais cliniques étant lents et à coût élevé, la production de médicaments n’est plus rentable pour les groupes pharmaceutiques. Ainsi, les pays émergents se lancent désormais dans l’innovation thérapeutique.

La recherche médicale, en pleine évolution

Le domaine de la recherche médicale nécessite des connaissances approfondies. Les applications doivent être efficaces pour avoir de meilleurs résultats. De ce fait, pour répondre aux attentes des bénéficiaires. Pour cela, les spécialistes ont combiné l’innovation technologique avec la recherche médicale. Concentrons-nous surtout sur l’innovation médicamenteuse biomédicale, la santé et la production de molécules thérapeutiques. Depuis le 20e siècle, l’innovation thérapeutique a fait l’objet d’une évolution récurrente. Ce domaine n’a cessé de s’évoluer. Cela était principalement marqué par la croissance des antibiotiques. Ainsi, depuis l’après Seconde Guerre mondiale, les professionnels ont pu maitriser la prolifération des maladies infectieuses.

Le traitement des maladies psychiatriques

Parlons maintenant, du cas des traitements des maladies psychiatriques. Cette spécialité a rencontré, dans les années 1960 et 1970, des succès considérables. Cela était surtout marqué par la production de molécules efficaces. À l’année 1970, les professionnels ont produit des médicaments pour la régulation de la tension artérielle et du taux de cholestérol. L’idée est surtout de réduire les maladies cardiovasculaires, notamment dans les pays développés. Pour le SIDA qui est apparu vers les années 1980, par exemple, les thérapies efficaces élaborées par les chercheurs, permettaient d’augmenter un peu plus la longévité des patients. Le domaine du traitement des cancers est aussi concerné par cette évolution de l’innovation thérapeutique. Cela a rencontré des meilleurs succès durant les deux dernières décennies. Ces exploits ont permis de prolonger l’espérance de vie des patients souffrant de maladies cancérigènes.

Le marché de l’innovation thérapeutique

Le marché de l’innovation thérapeutique a, cependant, rencontré une petite baisse durant les dernières années. Cela s’explique peut-être par la diminution de production de molécules. En effet, quand le brevet des molécules déjà présentes étaient présentés au public, les médicaments classiques ne dégageaient plus d’importants bénéfices pour les sociétés fabricantes. Sachez que l’innovation thérapeutique requiert des budgets élevés (centaines de millions d’euros ou de dollars) et des recherches approfondies risquées. Après ces étapes, des essais cliniques sont encore indispensables et à l’issu même de cette procédure et de la méthode de synthèse, peu de molécules sont autorisées à être vendues sur le marché. Ainsi, les groupes pharmaceutiques confient les recherches aux organismes d’État et aux universités. De ce fait, les productions de médicaments dans les pays émergents comme la Chine et l’Inde commencent à se développer. Cela présente, pourtant, de nombreux risques sur la santé et le bien-être des patients, car les fabricants utilisent un nouveau mécanisme. En effet, les professionnels ne garantissent pas la qualité des médicaments fabriqués dans les usines de ces contrées émergentes.