Qu’est-ce qu’une stimulation magnétique transcrânienne ?

La Stimulation Magnétique Transcrânienne (SMT) est un traitement médical visant à analyser et à soigner des maladies psychiatriques ou neurologiques. Elle est aussi appliquée dans le domaine des recherches neurosciences afin d’optimiser les fonctionnements neurophysiologiques et cognitifs. En France, la SMT est de plus en plus pratiquée dans plusieurs centres hospitaliers. Elle rencontre un vrai succès en hexagone.

Le principe de fonctionnement de la SMT

La SMT repose sur la stimulation des zones du cortex cérébral. Pour cela, le spécialiste applique une bobine à travers le crâne en vue de transmettre une impulsion magnétique à forte intensité. Le patient ne ressent aucune douleur lors de cette action. De plus, celle-ci s’effectue de manière brève.

Grâce à cette technique médicale non invasive, les neurones soumis au champ magnétique réagissent autrement. À un certain niveau d’impulsion magnétique, il y a une dépolarisation neuronale. Cela se répartit dans les axones et aux alentours tout en s’apaisant avec la distance.

Utilisée pour soigner des états dépressifs et des douleurs neuropathiques, la SMT déploie un véritable succès. Elle serait plus efficace que les traitements médicamenteux.

La SMT, utilisée par plusieurs hôpitaux en France

Depuis plus d’une décennie, la SMT est utilisée à rythme croissant par de nombreux hôpitaux français pour remédier à des états dépressifs. De par les résultats constatés, cette technique est efficace pour le traitement des dysfonctionnements cérébraux en réduisant le débit sanguin au niveau du cerveau ainsi que la consommation d’oxygène et de glucose dans les zones préfrontales gauches.

D’ailleurs, la SMT non pas ou du moins, présente peu d’effets secondaires. Grâce à ces nombreux avantages de cette technique non invasive, bon nombre de professionnels proposent ce soin à des patients souffrant de problèmes psychiatriques ou neurologiques. Ces derniers sont nombreux à consentir à la SMT. De plus, celle-ci est une meilleure alternative aux électrochocs.

Une approche efficace, mais non encore reconnue

Même si la SMT a été utilisée dans le domaine neurologique depuis plusieurs années pour traiter la dépression et les problèmes neurologiques, la technique ne bénéficie pas encore d’une reconnaissance officielle par les autorités sanitaires. De ce fait, la Sécurité Sociale s’en passe de sa prise en charge. La SMT reste une option secondaire et n’est attestée qu’à un groupe limité de patients, notamment ceux qui ont rencontré des échecs avec les traitements médicamenteux classiques antidépresseurs. De leur côté, les hôpitaux proposent ce soin aux patients en cas de besoin et malgré le fait qu’ils ne bénéficient pas d’appuis financiers soutenus, ces centres sanitaires s’en sortent souvent perdants.